Zion'Gaïa

En 2014 et 2015, nous avons commencé à travailler sur le projet en reboisant quelques hectares avec des arbres de la région, en plantant un hectare en agroforesterie avec des cacaoyers, des bananiers et des arbres fertilitaires, en creusant un puits, en construisant une case provisoire et en plantant quelques cultures vivrières (maïs, manioc, ignames, haricot, arachide...)

Nos valeurs incluent non seulement le respect pour l'environnement, mais aussi l'optimisme relatif à la possibilité de vivre d'une économie durable qui ne compromet pas les ressources naturelles des générations futures. De plus, nous croyons en l'intégrité, la responsabilité, la transparence et la cohérence.

Les 1ers Pas

Le terrain

Le nom Zion'Gaïa vient de cette vision de créer un lieu de vie où chacun puisse vivre de manière saine et équilibrée. L’homme y vivra en accord avec lui-même et en accord avec la nature. La vie sera basée sur des valeurs d’amour, de paix, de respect, de tolérance, de partage, d’entraide, de développement personnel et collectif. Zion'Gaïa veut replacer l’homme dans son contexte humain. L’homme est partie intégrante de la nature, il doit donc avancer main dans la main avec elle avec amour et respect pour grandir spirituellement et humainement. 

Notre mission est de reboiser cet espace en replantant une forêt tropicale avec des arbres de la région et une forêt comestible qui pourront permettre le développement d'un centre écologique où les personnes sur place vivront de manière autosuffisante. Ce centre de coexistence humaine s'emploiera à se perfectionner en permaculture pour inspirer d'autres à prendre conscience que l'homme peut vivre de manière intègre en communion avec la nature. Les personnes vivant sur le projet organiseront des ateliers pour partager et enseigner des techniques de permaculture, de reforestation, d'agroforesterie, d'agriculture biologique, de construction écologique et de transformation de produits naturels. Ce projet de développement durable s'engage à lutter contre le réchauffement climatique, pour la biodiversité, pour une sécurité alimentaire pour tous, pour l'autonomisation des femmes et pour l'éducation des futures générations.

Vision

​Valeurs

Le terrain hébergeant le projet Zion'Gaia est composé de 28 hectares antérieurement déboisées au bord du fleuve Zio.


La région a été fortement déboisée dans les années 90, laissant le terrain très peu boisé d'où notre intérêt d'y planter des arbres.


Le terrain est voisin d'un petit village nommé Kovié Kopé où il n’y a ni électricité, ni eau courante. Le mode de vie y est très précaire mais la joie de vivre y est présente en abondance.

Mission

La région des plateaux au sud du Togo bénéficie d´un climat tropical humide avec une température moyenne de 27ºC.


De décembre à février, le vent de l´harmattan venant du nord apporte la sécheresse. Au mois de mars commencent les premières pluies qui sont abondantes durant les mois de mai-juin et août-septembre. Les pluies commencent à diminuer au mois de novembre.

Climat Tropical

Pourquoi planter des arbres?

Zion est employé pour décrire une sphère spirituelle saine, comme le paradis sur Terre. C´est un symbole d'unité, de paix et de liberté. Géographiquement, le terme fait référence à la Terre Promise, une promesse qui désigne aujourd'hui le périmètre autour de l'Éthiopie, et plus généralement le continent Africain.

"Il est possible de vivre deux mois sans nourriture et deux semaines sans eau, mais vous ne pouvez vivre que quelques minutes sans air. La Terre n'est pas un héritage de nos parents, nous l'empruntons à nos enfants. L'amour est la plus grande force de l'Univers et s'il y a un chaos environnemental sur la planète c'est parce qu'il y a un manque d'amour pour elle. Il y a assez dans le monde pour répondre aux besoins de tous les hommes, mais pas pour satisfaire leur avidité "

Mahatma Gandhi

Notre vision est la création d'un lieu de vie où l'homme et la nature se complètent pour permettre un mode de vie autosuffisant, abondant et harmonieux.

Le mot Gaïa vient du Grec Ancien qui signifie aussi bien la « Déesse mère », que la Terre comme une entité vivante. Ce mot est utilisé pour faire référence à La Terre-Mère, celle qui nous procure tout ce dont nous avons besoin pour vivre.